mercredi 14 novembre 2018

Des carottes au Festival du Livre de Jeunesse de Rouen


Se lancer des défis, comme le défi de réagir graphiquement et/ ou par l'écriture à des célébrations, le défi de dessiner-écrire pendant une durée indéterminée ou déterminée, ou l'habitude de publier des carnets régulièrement,  constitue un bon entraînement à une pratique de création. Explorer des thématiques, exposer et approfondir son style, expérimenter d'autres techniques et conditions de travail,  conduire un pré-projet, se surprendre... sont autant de raisons possibles pour mener ce genre d'exercice. 
Je célèbre, pour ma part, plusieurs fêtes et événements durant l'année, les journées officielles et celles plus originales (les saisons, la journée internationale des Femmes, la journée mondiale des droits de l'Enfant, la journée de la joie, la semaine du Goût...) et, avec une grande liberté et de style et de rythme !

Répondre à un concours de création artistique, c'est-à-dire, produire une ou plusieurs œuvres originales (graphiques ou picturales) à partir d'un sujet, souvent imposé et donné sous la forme d'un mot ou d'une phrase,  fait partie de ces d'exercices-défis auxquels il convient de se frotter si on aime jouer avec des contraintes extérieures. Cela peut représenter aussi un bon moyen de se faire connaître, une manière de se promouvoir dans un cadre plus consacré. 
Très récemment, j'ai participé au concours d'illustration organisé par le Festival du Livre de Jeunesse de Rouen. Cette année, en résonance avec le thème choisi pour sa 36ème édition, la cuisine, l'incitation lancée le 3 avril dernier, était : Les carottes sont cuites. Les 20 productions retenues (la finaliste et les 19 coups de cœur du jury) seront exposées pendant le salon qui, comme chaque année, se tiendra du 30 novembre au 2 décembre à la Halle aux Toiles, puis dans d'autres lieux culturels de la métropole rouennaise. 

Voici la phase "encrage"/ "pré-coloriage" suivie de la mise au net de ma composition, intitulée Potée de lapines à la carotte et aux fines herbes :

http://www.festival-livre-rouen.fr/festival/les-rendez-vous/concours/

(Pour accéder à tous les coups de cœur, cliquez sur l'image ci-dessus.)

Dans cette œuvre personnelle réalisée sur papier vélin beige, je présente dans un décor champêtre et automnal, sept lapines attablées, trois sont déjà servies ; les quatre autres attendent que les deux femmes renardes remplissent leur assiette de carottes cuites et coupées en rondelles. Vraiment ? Une lapine refuse catégoriquement les légumes qu'on lui tend, une autre s'est endormie et une autre encore a l'air occupé à une bien mystérieuse chose... 
Je laisse chacun-e interpréter ce dessin à sa guise ; il rassemble quelques-unes de mes petites obsessions graphiques qui ressurgissent dès je crée des images "enfantines" en couleurs : la couleur locale, l'orange - carotte, qui organise l'ambiance colorée de ma composition ; chaque personnage existant de manière singulière à l'intérieur d'un groupe agité, la figure mi-femme mi-animale, l'arbre et la maison imaginaires.
Quel a été mon point de départ ? Un souvenir d'école primaire lié à un repas à la cantine. Mon influence principale ? La fable et le conte. Mon soutien iconographique ? La photo documentaire.

Merci pour votre visite (de cet article et je l'espère, du festival).

© ema dée

1 commentaire :

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !