samedi 18 mai 2019

Never again ! : (Mon) soutien au Vietnam

 https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/18//19051804533414387616242361.jpg

Difficile de suivre (s'approprier) l'actualité et de se (me) sentir capable et armée pour (ré)agir (d'une manière juste).
Difficile de savoir exactement quoi (leur) dire et comment le (leur) dire.
Difficile aussi de prendre position tout en se ménageant une (ma) distance nécessaire pour être critique et déterminer comment faire au mieux pour exprimer, rejoindre (soutenir) efficacement.

(Me) Se (re)joindre à la marche (au mouvement de ras-le-bol, de colère et d'affirmation), au cri ?
Une (Ma) voie (voix) : avoir confiance non pas dans  l'écriture et l'enseignement de la seule Histoire mais dans la narration et la compréhension des récits individuels. Miser sur l'(mon) expérience du temps (et du savoir-lire) qui indique le bon (juste) chemin.

Plongeon dans les archives (Remontée dans un autre temps étranger) : années 1960 ; projection de pesticides (nuées oranges létales) sur la forêt tropicale (la population)  vietnamienne ; "défertiliser" la terre (guerre à distance) ; contamination de masse (générations sacrifiées) ; écocide = atrophie du poumon gauche de la Terre.

Répétition (L'Histoire avance en décrivant des boucles) : aujourd'hui, c'est différent (pareil ?) ; la sauvegarde de l'environnement local (la société planétaire) devient une urgence.

Réparation, vigilance et résistance (Never again !) : le droit naturel (la nécessité intrinsèque) des peuples à trouver des solutions (saines) pour eux-mêmes, par eux-mêmes (à refuser la boucle répétitive de l'Histoire).

L'Ailleurs cogne à ma porte (hic et nunc).  

Un écrit bref et "heurté" en réaction à l'Agent orange.

© ema dée

mercredi 15 mai 2019

Avis d'actualisation de pages

Le Horlart actualise les pages PROJETS DE LIVRES et DOSSIERS pour donner à voir avec plus de précision le parcours d'Ema Dée dans la création d'objets livresques et dans l'écriture de textes réflexifs thématiques, en particulier relatifs à son parcours de formations.

Durant cette actualisation, les contenus des pages concernées ne peuvent pas être consultés.

Merci de votre compréhension et de votre patience !

Ema Dée

C comme Contes de vert et de bleu

Insomnies !
Une nuit 
Un père noir  
Lance un caillou
Contre une fenêtre blanc 
Neige
Une enfant rose 
Se réveille 

Un père
Adolescent de contours
À la porte Close
Du bas d'un immeuble
Endormi 

Contre une fenêtre
Pelucheuse
Les cailloux
Comme un chat fugueur

Enfermé dehors
Un père bleu
Revient au logis
rouillé

Des jours
Il attend Des jours
Ouvre ! Ouvre donc ! 

Un père Debout !
La main pleine 
Pleine lune lune voyeuse
De cailloux noirs.

Insomnies ! 

Amphithéâtre d'un tel 
Tunisien
Dramédie de basse-cour
Du verre vert 
Fracassé
Pour un combat de coqs
Inédit : Deux mères

Conditionnées Dopées !
Aigreurs ancestrales
Fille mère femme sorcière
La robe en rage
Jalouse
Agitent d’insultes 

Leur crête en fleur
Agitent d'insultes
Leurs ailes scintillantes
 
Le gros œil en amande
est injecté

Une haine parée de nul fard
Éclats d'ongles Deux dames  
La fierté en paillettes 
Dorées virvoltantes

La rue offre le spectacle
Gratis ! Venez donc !
Ici, le vert fend la chair.  


Insomnies ! 
 
 
Quand la douleur du corps
Le cerveau
La relève !
Des yeux douloureux 
Au dos de vieille visage hirsute
Et chevelure chiffonnée
Résurgences : L'enfance en quenouille
Quand la douleur du cœur

Son cerveau me relève.

--------
Une tentative de/ pour s'écrire entre jeux poétiques à contraintes, recherche de matières et récit de circonstance(s) en prose —  qui se poursuit depuis cette poursuite-ci.

https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/16//19051609154314387616239708.jpg

© ema dée