mercredi 20 mai 2020

Déconfinement # 3 : Mon imagier du confinement - Une Figurine de Dessin animé au crayon gras

La publication du journal de mes "gribouillis introspectifs" se poursuit... Ils se composent d'un petit dessin d'étude accompagné d'une pensée souvent sans rapport et parfois, d'un commentaire sur l'objet représenté (ou ressenti) ; ensemble, ils  constituent, page après page, ce que j'appelle simplement "mon imagier du confinement".

Pendant ce confinement des mois de mars et d'avril derniers, j'ai plus que jamais opéré une partition rigoureuse de mon lieu de vie vu qu'il est devenu, par la force des choses, aussi mon unique espace de travail, de loisirs, de méditation et de rencontre ; il a fallu très vite s'organiser, pour éviter la superposition des territoires de chacun ou leur entrechoquement. Que de déplacements quotidiens entre les différentes pièces ! Tout un parcours pédestre domestique le long de voies de circulation nouvelles : boulevard entre la cuisine et la chambre, carrefour au milieu du couloir, stationnement prolongé dans la bibliothèque et embouteillages entre la salle de bain et les toilettes aux heures de pointe, le réveil familial. 

Dans cette configuratexte (mot-valise personnel mêlant les termes "configuration" et "contexte"), le bureau est devenu un îlot privilégié, d'accès surveillé et riche de trésors restés inaperçus jusque-là. L'épais voile de la routine abrutissante se soulevant, chaque vieil objet devient alors le sympathique protagoniste d'une histoire inédite qui se raconte sans effort, les yeux grands ouverts.

Finalement, le déconfinement semble se passer aussi progressivement qu'envisagé  ;  un muscle resté longtemps au repos doit reprendre sa course tranquillement et bien préparé ; ainsi, je le crois de l'imagination et de la créativité qui se déploient en parallèle de la routine. En soupape. Ainsi de la spontanéité qui pousse à réagir au quart de tour, à se saisir de toutes les opportunités qui arrivent à sa portée. Et à réfléchir ensuite à leur pertinence. De mon côté,  je mets en place, jour après jour, un déconfinement de mon quotidien confiné ; j'opère un démarrage en petites foulées ; je réfrène ma tendance bien identifiée à me saisir du tout-venant ; je cherche des voies de conciliation, entre un pendant et un après ; je m'efforce de conserver un peu de cette étrange situation de dédoublement du temps et des lieux de vie que j'ai expérimentée, jusqu'au début du mois de mai... 

-------
3 - Conversation silencieuse (Une Figurine de Dessin animé au crayon gras)


Jour 13 (30/ 03/ 2020): "J'ai décidé de prendre le temps de faire les choses nécessaires pour améliorer mes performances et mes compétences, et atteindre mes objectifs. Parmi ces choses nécessaires, dessiner d'après modèle, écrire d'après ma vie..."

Je livre aussi d'autres pages de mon journal en cliquant sur ici.

© ema dée

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !