mercredi 13 mai 2020

Déconfinement # 2 : Mon imagier du confinement - Un Paquet de Mouchoirs au feutre

Je montre ici et telles que, les pages successives mais publiées dans le désordre, de mon carnet de gribouillages du matin, ouvert pendant le confinement. Une page = une étude d'objet de mon quotidien + une pensée (texte réflexif, poétique, vide de sens ou décalé selon l'humeur du jour) + (ou -) un commentaire lapidaire sur l'objet dessiné. Textes brefs et objets représentés ne correspondent pas forcément, je veux dire, qu'ils ne se complètent pas toujours, voire rarement. Ce sont quelques libertés prises sur le rapport harmonieux entre le texte et l'image, fidèlement recherché et poursuivi d'ordinaire. Quant aux dates qui seront à chaque fois précisées, elles fonctionnent aussi selon leurs propres règles. Pour plus de détails sur ce troublant état d'écriture, ce sera en cliquant sur ici.

Mon confinement quotidien a été et continue pour l'instant à être, par la force des choses, comme une bulle. Par moments, j'y fus comme dans un microcosme autarcique quasi autosuffisant. Avec la distance de sécurité recommandée, une bulle amenée à ne jamais rencontrer une autre bulle.

Alors que je parcours ce carnet - journal de bord improvisé, je ne peux m'empêcher de ressentir une forme de mélancolie. Avec le déconfinement progressif, l'imminence de mon dedans éparpillé dans et par la "matrice," à nouveau, comme si les deux mois précédents n'avaient été qu'une simple parenthèse. Illusion ou gageure de croire que tout doit forcément re(de)venir comme avant ? 

-------

2 - Humeur muqueuse (Un Paquet de Mouchoirs au feutre)



"Jour 3 (19/03/2020): J'ouvre un nouveau paquet de mouchoirs. Je le trimballe de pièce en pièce. Je me rappelle de la consigne " à usage unique", repense au fait qu'il y a deux jours, ce fut la razzia de PQ ; pourquoi pas de mouchoirs ? "

Cet article fait suite à celui-ci portant sur Une Paire de Tennis au feutre.


© ema dée

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !