mercredi 31 janvier 2018

Z comme Zizanie à tous les étages... ou Comment se termine provisoirement une expérience d'écriture.

... Te souviens-tu de ton arrivée à Lans-en-Vercors ?

Vous vous bousculez pour entrer dans la chambre, hurlez pour décider qui prendra le lit du milieu. Sans demander la permission, tu te jettes sur celui juste derrière la porte, idéal pour être vue, réveillée, disputée la dernière par la monitrice. Tu ouvres ta valise, et de joie, tu balances son contenu en l'air : ce sont chaussettes, culottes, sous-pulls, robes qui valdinguent. On te regarde, interloquées, on s'esclaffe à l'unisson, on te suit, et bientôt, les pulls, les pantalons, les bonnets volent. Une rumeur venant du couloir t'arrive aux oreilles : tout le couloir fait la fête ! Tu te saisis de ton oreiller et vlan ! dans la tête de ta voisine qui riposte, des plumes jaillissent, une fille s'étrangle de rire, quelqu'une hennit, jusqu'à l'arrivée de la mono...

*

Et c'est dans la zizanie intégrale que se termine cette première expérience d'abécédaire de mes souvenirs publiés quotidiennement. 

À bientôt pour de nouvelles révélations !

p.s. : lisez la lettre Y

© ema dée

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !