mercredi 3 janvier 2018

Une année aux couleurs variées et en jolis mots sur Tumblr...

Chers/ Chères tous-toutes,

Voici une synthèse - pleine de couleurs et de bons mots - sur une année de création quotidienne publiée sur Tumblr : Le horlart à 1,99 poursuit lui aussi sa route - obstinément, passionnément - malgré les contingences journalières et les caprices de l'inspiration.

Une année sur Tumblr *

Ce projet satisfait un besoin personnel et artistique de faire trace, de collectionner. Grâce à cette collectionnite aiguë assumée, je réponds à : 

 - ma difficulté à tenir un carnet d'expériences en création graphique et littéraire sur support papier ;  

- l'intérêt d'avoir des archives de ma pratique - même balbutiante, hésitante, maladroite parfois - des archives vivantes, c'est-à-dire consultables rapidement et facilement ;

-  l'envie d'expérimenter : il s'agira souvent de se lancer dans un travail d'écriture et de création graphique préalable ou préparatoire.  Certains cycles pourront être - je l'espère - retravaillés plus tard avec des conditions de temps plus facilitantes ; 

 - la nécessité de me maintenir dans un état de veille créatif constant et prolifique me permettant d'embrasser des points de vue variés, mais en restant dans les limites de ma pratique et de ses obsessions.

Chaque cycle vient questionner, mettre en scène, de manière ludique - mais systématique - un sujet graphique, une écriture, une vision personnelle. Je choisis pour se faire de suivre une certaine actualité. Fêtes ou saisons, occasions spéciales, sont souvent propices à l'ouverture d'un cycle particulier. 

*

* Décembre : Les lutins de la Saint-Sylvestre
M'appropriant les couleurs et les thèmes des fêtes de fin d'année, je me restreins à la représentation de lutins dans un style naïf, expressif et drôle et dresse un autre inventaire imaginaire.


 Le lutin gourmet-gourmand

* Novembre : Traits, lignes points, etc...
À partir d'une forme qui naît spontanément du contact du feutre avec le papier blanc, je remplis de graphismes variés des petits espaces évocateurs bien délimités. Je m'inspire de temps à autres des peintures aborigènes ou des tissus Madras.
 
* Octobre : Les Sorcières
Je participe pour la première fois à Inktober, un projet collectif fixant comme contrainte une liste de mots, le dessin à l'encre et la publication journalière.  Je définis un  cadre supplémentaire, celui du sujet : les sorcières. Il me permet d'étudier d'un peu plus près la représentation de la sorcellerie féminine dans la Gravure populaire, religieuse et "classique". 

Le manuscrit TROUVÉ

* Septembre : Classe
Je fête la rentrée. Je cherche à libérer mon trait au feutre afin qu'il s'adapte au mieux au sujet choisi. Je lie chaque figure à un trait de caractère ou une habitude enfantine, que me dicte mes souvenirs. 
 Nellie aime faire des farces

* Août : Le cycle de l'Eau
Armée d'un simple feutre de couleur bleue, je questionne mon rapport à l'eau qui se révèle au fil des jours, vital, grave, ludique, poétique...
L'eau est magique

* Juillet : Autoportrait
Il s'agit de continuer ma réflexion engagée sur mon autoportrait en Maîtrise des Pratiques artistiques contemporaines : c'est une exploration à la fois intime et spontanée (qui met volontairement de côté mes références culturelles et artistiques sur le sujet.)
 Autoportrait n°19 : il paraît que j'ai un visage avenant

* Juin : Le langage des fleurs
En prévision de l'été, je me penche sur le langage formel et poétique des fleurs, je m'appuie sur l'étude des fleurs des champs, des villes et des montagnes de France.
Éblouissante présence 

* Mai : Fragments de femmes
Je m'intéresse ce mois-ci au corps féminin que je trouve souvent représenté de manière fragmentée ou tronquée. Je donne à voir, à mon tour, une femme en morceaux - sensuelle, mystérieuse, expressive - en utilisant des cadrages inspirés par la Photographie de Mode et un médium rarement exploité dans ma création : la mine graphite. 

 La femme du 10 mai

* Avril : Caractères
Parfois, c'est le texte qui oriente ma recherche graphique ; c'est le cas ici où il a soutenu la création de cette suite d'individus dits "à tronches", aux couleurs "fauves" et aux contours "expressionnistes". 
There was a teenage with a very long tongue who

* Mars : Arbres imaginaires
Le printemps arrive mais les arbres sont beaux en toute saison ; je livre dans ce cycle une vision personnelle - poétique et humoristique - qui les célèbre.

My tree of worry

* Février : Cœurs en couleurs
Pas de Saint-Valentin sans cœur, mais pourquoi serait-il essentiellement de couleur rouge ou rose, et le support d'un message exclusivement amoureux ? Je trace et découpe dans des papiers colorés sur lesquels je griffonne afin d'imaginer tous les états du cœur. 

When comes insomnia

* Janvier : Personnages
Tournant le dos à ma tendance à changer de style sans annonce, je m'oblige à définir rapidement un langage graphique répétitif : je propose ainsi une galerie de personnages plus homogène, accompagnés de questions profondes.
 
Do you have any regrets ?

*
Pour suivre ce projet qui avance, qui avance, qui rumine, qui rumine ! c'est ici 

D'autres articles ont été publiés sur le sujet. Par exemple, celui-ci.

À bientôt, ici, ou là-bas

© ema dée

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !