mardi 5 septembre 2017

Le mystère du dessin sans objet

Entre une production quasi normée tant elle est cadrée, pensée, organisée, et une création attendue, jugée et sanctionnée avec des critères qui parfois m'échappent, jaillit le dessin sans objet.

Il privilégie les nuits agitées, insomniaques ou pensives. 
 
Aucun texte n'accompagne ni ne précède ce dessin, aucune idée claire - en amont ou en aval - ne vient le justifier, rien de particulier n'apparaît à la surface de ma conscience, seule s'exprime, sur une feuille de papier blanc, l'envie de tracer, marquer, cerner, donner forme et corps. 


Une fois fini, ce dessin sans prétexte ni justification, à part celle d'exister enfin,  me plonge dans un abîme de perplexité : qu'est-ce qu'il peut/ veut bien signifier ?


 Portrait de groupe - Feutre pinceau et encre de Chine sur papier Canson
29 cm x 29 cm  env. - 2017

 © ema dée

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !