samedi 18 mai 2019

Never again ! : (Mon) soutien au Vietnam

 https://nsm09.casimages.com/img/2019/05/18//19051804533414387616242361.jpg

Difficile de suivre (s'approprier) l'actualité et de se (me) sentir capable et armée pour (ré)agir (d'une manière juste).
Difficile de savoir exactement quoi (leur) dire et comment le (leur) dire.
Difficile aussi de prendre position tout en se ménageant une (ma) distance nécessaire pour être critique et déterminer comment faire au mieux pour exprimer, rejoindre (soutenir) efficacement.

(Me) Se (re)joindre à la marche (au mouvement de ras-le-bol, de colère et d'affirmation), au cri ?
Une (Ma) voie (voix) : avoir confiance non pas dans  l'écriture et l'enseignement de la seule Histoire mais dans la narration et la compréhension des récits individuels. Miser sur l'(mon) expérience du temps (et du savoir-lire) qui indique le bon (juste) chemin.

Plongeon dans les archives (Remontée dans un autre temps étranger) : années 1960 ; projection de pesticides (nuées oranges létales) sur la forêt tropicale (la population)  vietnamienne ; "défertiliser" la terre (guerre à distance) ; contamination de masse (générations sacrifiées) ; écocide = atrophie du poumon gauche de la Terre.

Répétition (L'Histoire avance en décrivant des boucles) : aujourd'hui, c'est différent (pareil ?) ; la sauvegarde de l'environnement local (la société planétaire) devient une urgence.

Réparation, vigilance et résistance (Never again !) : le droit naturel (la nécessité intrinsèque) des peuples à trouver des solutions (saines) pour eux-mêmes, par eux-mêmes (à refuser la boucle répétitive de l'Histoire).

L'Ailleurs cogne à ma porte (hic et nunc).  

Un écrit bref et "heurté" en réaction à l'Agent orange.

© ema dée

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !