lundi 23 mai 2016

Les affres du lundi

Après chaque week-end - formidable ou d'une banalité désolante, je me retrouve face à mon sempiternel lundi. 

Tous les lundis depuis des lustres que je ne compte plus, au réveil, après la douche, puis devant ma tasse de thé et mes deux muffins beurrés, le même refrain, la même sensation, le même état :

*

La circonspection... Par quoi commencer ? Comment bien commencer ? Faut-il commencer quelque chose ?

*Image du jour extraite du projet éphémère Le Horlart à 1,99

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !