lundi 22 décembre 2014

Le vice et le luxe


 


Il faut savoir s'accorder une fois par an, le luxe d’un vice : manger et boire comme une goinfre et aimer voir s'arrondir les fesses et s'épaissir les cuisses... un peu. 

© ema dée  

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !