lundi 24 février 2020

De l'Amour/ 11

Pour que cette histoire se déroule
Au mieux
(Il y en a quelques-unes ici 
C'est heureux)
On va avoir besoin de fleurs un beau
Bouquet
Disons des lys et puis du chèvrefeuille
Et tiens, des jonquilles du lilas des gardénias
Et des bleuets et avec ça 
L'opportunité un jeudi soir
Une tragi-comédie bien frenchie
Se joue dans un coin du 9ème
Là un gars conquis danse une fille branque
Raconte son monde rauque
Puis il faut un bar cosy 
Un canapé trois places rhum et cherry
Des ombres paravents s'enlacent
Côté rue descendante
Des lampadaires grésillants
Mélodie curieuse de l'amour
Qui palpite
En échos des chants de tambour
Dans l'âme de l'homme qui
Dans les fils de sa tendresse s'emmêle
Le discours 
Heureusement la femme est un peu sourde
Et brindezingue et conquise 
Sur sa banquise en celluloïd
... "Je t'aime "
Et bah, tant pis ! Je paye

 

Note : ici, on peut lire De l'amour/ 10 et ainsi de suite.

©ema dée

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Ema Dée vous remercie de votre curiosité et de votre visite. À bientôt !